Présentation

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Laboratoire des Fluides Complexes et leurs Réservoirs (LFCR)
Chaire ST Geology

Localisation


Pau

Unité Mixte UPPA/TOTAL/CNRS - IPRA-LFCR

Chiffres clés

Équipe

Coordinateur : Jean-Paul Callot

  • 2 permanents
  • 11 Doctorants
  • 16 post-doctorants

Dates clés

  • Kick-off de lancement : 2011 puis 2016
  • Durée : 5 ans + 5 ans

Partenaires

  • TOTAL E&P Recherche et Développement SAS
  • TOTAL SA

Contribution financière / an

PDF
Vous êtes ici :

Chaire ST Geology - Géologie structuraleIntégrer l’interprétation géologique à grande échelle aux travaux d’analyse des propriétés méso et microscopiques des réservoirs

La chaire de géologie structurale, attribuée à Jean-Paul Callot, a été créée en Décembre 2011 sur la thématique de l’analyse intégrée sédimentaire et structural, avec un focus initial sur la tectonique salifère et la structuration des avant pays. Elle se poursuit actuellement en élargissant les sujets vers l’endommagement réservoir et l’impact diagénétique.

La chaire de géologie structurale, attribuée à Jean-Paul Callot, a pour but de formaliser la très forte collaboration entre la recherche universitaire développée à E2S UPPA et les groupes de recherche de Total dans le domaine des géosciences. Les géosciences sont clairement à la croisée des sujets de recherche universitaires et des objectifs industriels, essayant de révéler la dynamique terrestre tout en tenant compte d'enjeux sociétaux cruciaux, comme les ressources géologiques, l'exploration de ces ressources et le stockage de l'énergie.

Après cinq années de projets fructueux, concrétisées par cinq soutenances de thèse (dont C. Ribes, meilleure thèse 2016 de la Société Géologique Française), trois projets post-doctoraux et deux actions d'expertise, et mis en valeur par plus 20 articles dans des journaux internationaux à comité de lecture, 60 présentations de conférence et de nombreux cours et études de terrain, la chaire vient d'être renouvelée pour cinq ans sur une base similaire.

Les sujets au cœur du projet de chaire II portent sur :

  1. la mobilité tectonique (sel et argile),
  2. les mécanismes d’interactions fluides roches (diagenèse, dolomitisation, fracturation assistée par cristallisation)
  3. l’intégration des processus tectonique et sédimentaire en front de chaîne (Tadjikistan, Andes, Pyrénées) et des marges passives (Mozambique, Angola).


Titulaire d’un doctorat en géodynamique obtenu à l'ENS Paris en 2002 sur le développement de la marge volcanique, Jean-Paul Callot s'est spécialisé pendant 9 ans à l'IFP-EN, dans la dynamique des chaine de plis et chevauchement, la tectonique des sels, la modélisation analogique de la déformation à l'échelle du bassin et les interactions fluide / roche. Il est professeur à l'Université de Pau et du Pays Adour depuis 2010.

Actuellement la chaire abrite 11 thèses et 16 projets postdoctoraux. Cette expérience démontre qu'un lien fort entre une équipe de recherche dynamique et un partenaire industriel motivé pour promouvoir les échanges scientifiques est un cadre idéal pour la recherche.